Bienvenue sur le forum de la Guilde Arkanum.
RAPPEL: AVANT DE POSTER UNE CANDIDATURE, LISEZ BIEN LES CONDITIONS D'ENTREE. TOUTE CANDIDATURE TROP PEU TRAVAILLEE SERA REFUSEE ALORS APPLIQUEZ VOUS !
Voici la vidéo anniversaire de la guilde Arkanum réalisée par Hallow:



Les candidatures sont ouvertes

Veuillez respecter les règles du forum. Merci et Bonne visite !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Arkanum, expéditeur officiel de pâté sur Mars depuis 1847

Partagez | 
 

 Hallow, Mythe ou Légende ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hallow
Master of Video
Master of Video
avatar

Messages : 1279
Kamas : 7040
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 27
Localisation : Au top du Ladder !

MessageSujet: Hallow, Mythe ou Légende ?   Lun 4 Mai 2009 - 18:40

En effet, votre bon Dieu a choisis de se présenter afin que ses fidèles puissent en connaitre un peu plus sur leur Dieu bien aimé !
Mais ne vous attendez point à trouver ici photo ou autre postiche superflus, que neni mon ami ! Les Dieux n'ont point de visages !
Je vais donc vous conter une histoire, la mienne !


Hallow ? ... Hallow. ... Hallow !


Ce mot répété trois fois dans son subconscient, la rendait serène, appaisée, calme. Enfin, elle avait trouvée.

Cette réflexion zébra un esprit songeur durant ce qu'on appelle le roman des origines. Alors que les Dieux du Monde des Douzes éclairaient de leurs splendeurs le monde ici bas, Eve venais enfin d'avoir la révélation qu'elle espérait tant avoir, sans vraiment croire qu'elle serait, un jour, satisfaite. Il est vrai qu'il était fort rare que Eve soit vraiment satisfaite de quelque chose et la trouvaille qu'elle venait de faire lui enlevait un lourd poids sur la conscience. Poids qui atterris au niveau du nombril, attiré par de tendres chocs.
Ce peut-il que lui aussi soit conscient de ce qu'il venait de se passer ?
Se dévisageant dans un mirroir d'argent à l'aspect ancien monté sur une poignée gravé des symbôles crâ, elle laissa aller son regard calme vers son ventre rebondi.
- Du calme, mon tout petit. Tu vas bientôt nous rejoindre, et sâche que la patience est une très grande vertu ! murmura-t elle comme à elle même.
En effet, les jours, qui les séparaient du plus beau jour de leurs vie, s'enfuyaient à l'infernal allure que ce fanne une fleur coupée.
Et malheureusement, elle ne croyait pas si bien dire...


Parmis la fine couche de nuages paresseux, un rayon de douce lumière perça, venant annonçer l'aube et illuminer de son éclat les toitures de tuilles de Bonta. Ce rayon fila jusqu'au travers d'une fenêtre où il se posa avec volupté sur le visage béni d'un jeune crâ profondement endormi. D'un coup, le jeune homme se redressa brusquement, agité, en sueur, l'image de ce qu'il avait vu encore gravé dans son esprit. Un rêve affreux venant de le faire réveiller en sursaut. Il avait assisté à une sombre scène qu'il pensa lié à son histoire. Une femme, sa mère pensa-t il, était en train d'accouchée, son mari à ses cotés. Il se rapella maintenant ce qui l'avais réveillé, c'était une sorte d'explosion de lumière d'une puissante blancheur. Au fur et à mesure que le temps s'écoulait, les souvenirs du rêve devenait de plus en plus flou, volatiles, ils s'échappaient. Il essaya d'en mémorisé le plus possible mais c'était comme d'attrapper de la fumée, de la fumée avec les mains.
Il s'assis, le dos contre la tête de lit, se tenant la tête, essayant de ranger ses idées dans un coin de sa tête sans en perdre une miette. Comme dans un grand jeu de puzzle, les pièces s'embriquaient les unes dans les autres, mais, à chaque fois qu'une solution se dessinait à l'horizon, celle-ci s'effachapait systématiquement et inexorablement. Vaines et futiles, étaient ses tentatives pour rassembler tout les éléments en une unique et vrai vérité. Pourtant cela l'obsédait, le fascinait, son passé, comment son passé avait-il pu le mener ici et où le mènera-t il demain ? Cette question qui semblait devoir rester sans réponse lui trotta bien longtemps dans la tête.

Plustard dans la matinée, le jeune crâ remarqua l'ancien mirroir d'argent, à la poignée gravé d'une cible criblée de flèche, qu'il avait laissé sur sa table de chevet. Il s'en saisi et s'y contempla pendant quelques secondes, quelques minutes, quelques heures peut être. Des sons de clôche l'arracha de sa comtemplation, il était onze heures. Il avait manquer le rendez-vous ! Fou de son erreur, il se rua hors de la pièce, claquant avec fracas la porte derrière lui. Il était encore tout essouflé lorsqu'il arriva sur le lieu du rendez-vous, une des nombreuses taverne de Bonta. D'un pas pressé, il s'avança entre les tables, priant le Seigneur Crâ que son rendez-vous l'ai attendus. Béni soit Crâ, son rendez-vous n'était finalement pas manqué.
- Salutation, jeune homme, dit une voix féminine d'un visage caché dans l'ombre d'un capuchon.
- Bonjour, Mme Cole, excusez mon retard, dit-il en s'asseyant
- Mon cher Hallow vous étes tout excusé !
Hallow fut choqué de voir qu'elle connaissait son nom, le femme avait dû remarquer ce choc sur son visage car elle dit dans un mumure:
- N'oubliez pas que je changais vos couches quand vous êtiez encore qu'un jeune piou !
- Qu'avez vous donc à m'apprendre sur mes parents ?
- Je ne sais qu'une chose à propos d'eux, ou plutôt de votre naissance.
Hallow s'avança plus en avant sur sa chaise, la curiosité et l'angoisse lui monopolisait l'esprit.
Mme Cole continua pressée par le regard interrogateur d'Hallow.
- Et bien, je ne connais que le nom de la personne qui vous à déposé à la porte de notre orphelinat.
- Quel est ce nom ?
- Jack Corcodindo, du Village des éleveurs. C'était un proche de vos parents.
- Alors mes parents vivaient au Village des éleveurs ?
- On peut le penser, lui dit-elle dans un soupir. Si vous voulez un conseil, allez sur place vous en saurez surment plus qu'en restant ici.
- Merci, c'est ce que je pensais faire, dit-il en se levant, il commençait à s'éloigner quand:
- Faites bien attention à vous, Hallow, s'exclama Mme Cole en enlevant son capuchon.
- Ne vous inquiètez pas, répondit Hallow se dirigent vers la sortie, vers son destin.

La suite une autre fois, il ne faut pas abuser des bonnes choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hallow, Mythe ou Légende ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» diablo3 mythe ou légende
» Dark Moon, l'épopée, le mythe, la légende
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie civile de la guilde :: Présentations-
Sauter vers: